Au printemps dernier, avec le confinement, nous regardions la neige fondre sous un soleil radieux et on savait bien que les conditions de neige devait être exceptionnelles… L’envie était là mais il y avait aussi plein de choses à faire à la maison, alors on a vécu différemment pendant cette période assez incroyable et les skis sont restés rangés…

Jusqu’à ce que le déconfinement pointe son nez… Nous avons alors sauté sur le dernier créneau avant le mauvais temps pour aller découvrir à ski de randonnée les balcons de la val Susa.

Raid à ski dans la vallée de Suse:

On reprend les bonnes habitudes même si c’est bizarre, après deux mois à la maison, de sauter dans la voiture à une heure bien matinale pour aller chausser les skis, partir en raid et aller passer la nuit en montagne. En plus on part à la découverte d’un coin sauvage, nous avons hâte de vivre cette belle aventure!

Après une remontée dans un vallon que nous découvrons petit à petit, nous atteignons notre premier sommet du raid à ski .

Sandro file dans les pentes en neige transfo à point… face au massif des Ecrins. Bonheur de retrouver les skis de randonnée…!

Après une longue traversée, on aperçoit enfin notre bivouac, mais avant de le rejoindre, nous allons jeter un oeil au sommet. La vue sur la Val di Susa est grandiose : d’un coté on devine Turin au loin, de l’autre, le Mont Viso, là-bas, les Ecrins avec le Pelvoux et la Barre des Ecrins et bien sûr, juste devant nous, la Rocciamelone. C’est beau!

Descente classique en ski mais tellement agréable après ces quelques mois à la maison.

Qui dit ski de printemps dit souvent température agréable. Ambiance et lumière de fin de journée depuis le bivouac avec la vue en balcon sur la plaine du Pô!

Après une nuit en bivouac confort:

De nouveau la nature nous offre en cadeau un paysage incroyable et cette sensation unique qui nous anime au petit matin : la sensation d’être dans un lieu privilégié pour vivre ces moments précieux et si courts.

Ça plane au-dessus des nuages :

Notre bivouac le temps d’une nuit, un petit havre de paix face aux montagnes et à la plaine du Pô.

Sur les hauts plateaux de la traversée des Monts d’Ambin il règne une ambiance un peu arctique ce matin-là!

Depuis notre premier sommet du jour, cette sensation ne nous quitte pas! Quelle chance d’être là!

Sandro plonge dans cette immense pente en balcon avec d’un coté la Val Susa et de l’autre la vallée d’Ambin.

Une descente idyllique qui, à elle seule, nous console de toutes ces journées sans ski!

La journée est belle et l’envie de découvrir ce secteur nous donne envie de glisser sur toutes les pentes mais notre tour est déjà long. Il faut redescendre si l’on veut profiter des bonnes conditions de neige.

Ici la distanciation est respectée, nous sommes seuls! Et même en temps plus normal, il n’y aurait pas foule c’est sûr!

Un par un, avec les distances (de sécurité cette fois!), nous profitons des belles pentes du Sommeiller face au massif des Ecrins!

Et voilà! Ce fut notre dernière glisse de la saison car après la météo a tourné.

On restera sur ce beau souvenir et nous reviendrons avec plaisir arpenter les pentes de la vallée de Suse le printemps prochain. Rendez-vous en 2021 pour découvrir ce secteur!

Merci Coralie et Sandro pour votre confiance de dernière minute qui nous a permis de découvrir ce secteur qui me tenait à coeur depuis un bon moment !

Pas encore de commentaire, faites vous entendre!


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *