On continue notre tour ski de montagne en Italie entre Noël et le jour de l’an légèrement au sud de la val Stura.

Direction la Val Grande au dessus de Vernante. Il y a tellement de petites vallées à découvrir dans le Piémont… Des noms de lieux qui chantent, des petits hameaux où les cheminées fument… Ici, le sport local est plutôt de faire son bois. Mais il y a aussi la station de Limone toute proche qui permet de faire quelques descentes et même de beaux runs freeride avec vue sur le Monviso et la mer Méditerranée.

La météo, bien trop douce, n’arrête pas notre motivation. C’est parti pour cette troisième journée de notre safari ski de montagne.

Jour 3 Traversée Limonetto / Folchi

Depuis Limonetto, nous prenons la direction du Monte Creusa 2335m en remontant une belle combe est.

La vue s’ouvre doucement… On commence à voir les sommets de la vallée de la Roya, des Alpes Ligures, puis la mer qui scintille au loin… On aperçoit même la Corse!

J’ai toujours adoré ce contraste! Pour le groupe, c’est une découverte qui ne laisse personne insensible.

Puis c’est le sommet avec le clou du spectacle : une vue panoramique sur toute la chaine des Alpes, la plaine du Pô et le Viso qui règne.

Il faut penser maintenant au ski! Après 1000 mètres de montée, plus de 1500 mètres de descente nous attendent dans une ambiance incroyable !

Malgré une neige qui a pris le chaud et qui rend le ski parfois difficile, l’arrivée sur Folchi a quelque chose de magique.

J4 Monte Pianard

Ce sommet de la région de Cuneo est un classique à ski de randonnée. Il offre une pente homogène sur presque 1000 mètres : la pente de rêve!

Le départ de Palanfré, petit village authentique, loin des foules et des remontées mécaniques représente tout ce que j’aime faire découvrir aux gens en ski de rando.

Aujourd’hui encore, le vent chaud souffle au petit matin de ce 30 Décembre… Il se passe quoi sur la Terre ? Tout au long de cette ascension, en regardant Lucien, guide de haute montagne depuis plus de quarante ans, je me pose des questions sur l’évolution de notre métier…

Je reste confiant et je pense qu’il faudra s’adapter et accepter les variations de température, mais c’est quand même triste d’imaginer des hivers de plus en plus secs…

Après toutes ces réflexions et une montée efficace, on arrive au sommet. Et même là-haut, il fait chaud !

On descendra par une belle variante en neige de printemps avant de finir dans la soupe !

Merci à tous pour votre confiance pendant ces 4 journées en de ski de montagne en Italie : Lucien, Gug, Nathalie, Catherine, Annelise, Damien, Christophe, Philippe et les Laurent!

Pas encore de commentaire, faites vous entendre!


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.