Mini raid à la découverte du ski de randonnée

La neige présente depuis le début de la saison de ski invite à s’initier au ski de randonnée. Cerise sur le gâteau, on peut même s’initier lors d’un mini raid à ski : la discipline ultime mais à la portée de tous!

!Avec plusieurs groupes nous avons réalisé cette année un mini-raid d’initiation au départ de Montgenèvre dans les Hautes-Alpes. Aux portes du Piémont, les montagnes sont douces, la vue est belle… Moultes options sont possibles alors, go pour du ski de randonnée!

Un mini raid à ski mais une grande aventure à la portée de beaucoup, comme ici sur les pentes avant de traverser sur l’autre versant.

Nous avons évolué dans des paysages d’une beauté incroyable face au massif des Ecrins que nous visiterons très bientôt !

Et puis il y a le charme d’un moment passé dans un refuge ou un village de montagne, le temps d’une nuit.

Un moment cour et intense qui nous captive, où le temps s’arrête pour se reposer et repartir de plus belle.

Un moment où l’on a envie de comprendre le lieu, pour s’en imprégner au maximum.

Après le moment de la montée où notre esprit va et vient, d’une pensée à l’autre, voici le moment de la descente.

C’est un peu pour cela d’ailleurs que l’on fait du ski de randonnée, le jeu de trouver la bonne neige.

Un seul mot d’ordre : ouvrir grand les yeux et skier au bon endroit.

Cette fois-ci, la chance nous sourit et la bonne neige est là… Une chance, car ça n’a pas été le cas lors de notre premier passage.

Si vous aussi vous voulez découvrir le ski de randonnée, vous pouvez me contacter pour réaliser un itinéraire adapté et sur mesure.

Merci à toute les équipes qui sont passées depuis le début de saison sur ce nouveau raid à ski nomadskiguide.

Traversée des Monts d’Ambin dans le Piemont

Début Juin au rentrant d’un voyage ski de randonnée au Groenland les conditions de neige sont excellente dans les Alpes. Un petit tour d’horizon et l’envie de venir sur les Balcons de la Val Susa est forte!

Je profite d’un petit créneau solo avec météo et un regel excellent pour glisser dans ce massif que j’affectionne.

Une belle boucle sauvage, alpine et panoramique qui laisse personne insensible.

Les Balcons de la Val Susa
Vue sur les Ecrins
Glacier du Sommeiller
Rencontre du matin

Des Alpi Marittime au Mercantour

Depuis toujours, ce massif situé au nord de Nice me fascine, un peu excentré du coeur des Alpes et pourtant…

On y skie, on y grimpe, on y vit… La montagne y est sauvage, enneigée, authentique!

Depuis les sommets, on voit d’un côté la mer et même la Corse, et de l’autre tout l’arc alpin : Viso, Grand Paradis, Mont rose, etc…

C’est ici, dans le Mercantour, qu’en montant avec les parents pour aller skier à Isola 2000, je découvrais les vallées secrètes des Alpi Marittime sans jamais y mettre les pieds.

Plus tard, avec les copains dans le ski bus, cette passion pour les montagnes était toujours présente.

On marchait pour aller chercher les pentes d’Isola 2000 sans savoir ce qu’était une avalanche ou encore moins un DVA… On voulait juste glisser sur les meilleures pentes… C’était quelque chose de grisant!

Pour moi, on ne pouvait pas faire de ça son métier… Je n’avais même aucune idée du métier de guide de haute montagne… Mais c’est pourtant là où j’ aimais être, en montagne!

Sans trop se poser de questions, on observait qu’il neigeait plus à Isola 2000 qu’à Auron, située à 5 minutes à vol d’oiseau. Les copains nous faisaient passer l’info avec nos premiers téléphones portables Nokia. Plus tard, j’apprendrais que ce phénomène avait un nom : le retour d’est, ce phénomène météorologique qui nous apporte la neige, nous fait vibrer depuis plus de 20 ans et que l’on attend ici chaque année.

Le temps a passé… L’envie de découverte m’a poussé à basculer dans les vallées de l’autre coté des cols, pour parcourir le versant Italien du Mercantour! C’est surement là qu’est né mon goût pour le voyage à ski de randonnée… Et j’y retourne chaque saison avec délice. Tant de chemins à explorer…

Venir skier dans les vallées des Alpi marittime ou du Mercantour est un passage obligatoire dans l’hiver.

Cette année avec Marc, Ellen et Lea, on avait prévu d’aller skier ensemble début février en se laissant le choix de l’itinéraire pour s’adapter aux conditions.

Nous partirons donc en direction des Alpes du Sud où l’enneigement est, comme souvent bon. Et puis, on dirait qu’un petit retour d’est est prévu…

Notre choix s’arrête sur les Alpi marittime, c’est une valeur sure et au réveil, ca sent déjà la belle semaine : il a neigé pendant la nuit!

Nous sommes au bon endroit au bon moment!

C’est parti pour une semaine de festival de paillette, bonne bouffe, villages authentiques et montagnes sauvages!

Place aux photos et aux sourires qui en disent long sur notre semaine là-bas !

Les Balcons de la Val Susa

Les Balcons de la Val Susa! Ce raid à ski porte bien son nom: une fois rejoint les sommets qui dominent la val Susa, on ne peut que s’émerveiller de l’ambiance qui règne ici et le terme « balcons » prend alors tous son sens…

Cette année, les voyants sont au vert pour nous engager vers ce massif sauvage. C’est une chance depuis le temps que nous en parlions! Même si cet hiver l’enneigement général de la montagne est plutôt maigre, nous avons pu réaliser ce raid et découvrir skis aux pieds ces fameux Mont d’Ambin!

Deux semaines d’affilée, accompagné d’abord de Sarah et Jeanne pis la semaine suivante avec Zoé, Virginie, Damien et Emile, nous sommes immergés dans ce massif.

Les balcons de la val Susa, c’est un raid où tu pars avec un sac lourd en prévision de nuits dans les bivouacs où il faut cuisiner nos repas ! Mais aussi pour notre grand confort c’est aussi des nuits chez Cédric qui garde son refuge comme un vrai capitaine qui aime son navire !

Qui dit raid à ski de printemps dit aussi trempette des pieds au bord de l’eau après de ski, avant de recommencer le lendemain.

De col en sommet, on se laisse glisser dans ce massif taillé par les glaciers, seuls au monde où presque !

Deux semaines passées là-haut dans dans des conditions différentes d’une semaine à l’autre mais magiques à chaque fois!

Merci à tous pour votre belle motivation et d’avoir partagé la découverte de ce massif taillé pour le ski de montagne

Bien sur un petit clin d’oeil au copain guide de haute montagne italien Alberto Bolognesi avec qui j’ai passé du temps pour discuter et mieux comprendre ce massif!

Ski de montagne en Italie

On continue notre tour ski de montagne en Italie entre Noël et le jour de l’an légèrement au sud de la val Stura.

Direction la Val Grande au dessus de Vernante. Il y a tellement de petites vallées à découvrir dans le Piémont… Des noms de lieux qui chantent, des petits hameaux où les cheminées fument… Ici, le sport local est plutôt de faire son bois. Mais il y a aussi la station de Limone toute proche qui permet de faire quelques descentes et même de beaux runs freeride avec vue sur le Monviso et la mer Méditerranée.

La météo, bien trop douce, n’arrête pas notre motivation. C’est parti pour cette troisième journée de notre safari ski de montagne.

Jour 3 Traversée Limonetto / Folchi

Depuis Limonetto, nous prenons la direction du Monte Creusa 2335m en remontant une belle combe est.

La vue s’ouvre doucement… On commence à voir les sommets de la vallée de la Roya, des Alpes Ligures, puis la mer qui scintille au loin… On aperçoit même la Corse!

J’ai toujours adoré ce contraste! Pour le groupe, c’est une découverte qui ne laisse personne insensible.

Puis c’est le sommet avec le clou du spectacle : une vue panoramique sur toute la chaine des Alpes, la plaine du Pô et le Viso qui règne.

Il faut penser maintenant au ski! Après 1000 mètres de montée, plus de 1500 mètres de descente nous attendent dans une ambiance incroyable !

Malgré une neige qui a pris le chaud et qui rend le ski parfois difficile, l’arrivée sur Folchi a quelque chose de magique.

J4 Monte Pianard

Ce sommet de la région de Cuneo est un classique à ski de randonnée. Il offre une pente homogène sur presque 1000 mètres : la pente de rêve!

Le départ de Palanfré, petit village authentique, loin des foules et des remontées mécaniques représente tout ce que j’aime faire découvrir aux gens en ski de rando.

Aujourd’hui encore, le vent chaud souffle au petit matin de ce 30 Décembre… Il se passe quoi sur la Terre ? Tout au long de cette ascension, en regardant Lucien, guide de haute montagne depuis plus de quarante ans, je me pose des questions sur l’évolution de notre métier…

Je reste confiant et je pense qu’il faudra s’adapter et accepter les variations de température, mais c’est quand même triste d’imaginer des hivers de plus en plus secs…

Après toutes ces réflexions et une montée efficace, on arrive au sommet. Et même là-haut, il fait chaud !

On descendra par une belle variante en neige de printemps avant de finir dans la soupe !

Merci à tous pour votre confiance pendant ces 4 journées en de ski de montagne en Italie : Lucien, Gug, Nathalie, Catherine, Annelise, Damien, Christophe, Philippe et les Laurent!

Ski de randonnée dans les Val di Lanzo, Piémont

Quand on traverse la plaine du Pô en remontant vers le nord depuis la Méditerranée, un jour où le ciel est limpide, on ne peut que s’émerveiller devant le spectacle de l’arc alpin qui s’ouvre à nous. Depuis le Piémont du sud (Alpi Maritime) au Piémont du nord (vallées proches du Val d’Aoste), on se rend vraiment compte de la dimension des Alpes… Il faudra bien du temps pour découvrir chaque vallée!

C’est donc en traversant la plaine du Pô que mon oeil s’est porté sur les val di Lanzo. L’an passé, pendant notre traditionnel raid entre Noël et le Jour de l’an, nous nous sommes fait une idée du secteur. Depuis, j’avais vraiment envie de refaire un tour dans cette vallée de caractère et authentique.

J’ai donc inscrit un raid à ski de randonnée dans les val di Lanzo au programme de Nomadskiguide et grâce à un groupe de personnes motivées, nous sommes partis skier 5 jours là-bas!

C’est en rentrant dans les vallées que l’on se rend compte du potentiel et de l’ambiance qui règne ici, avec des hautes vallées très alpines et plus bas, des montagnes qui s’adoucissent pour rejoindre la plaine du Pô.

Peut-être aurez-vous comme nous la chance de skier en balcon au dessus de la Val Susa et de découvrir cette ambiance si unique…?

Ici, on retrouve le calme du ski sauvage où l’aventure est à inventer chaque jour.

Cerise sur le gâteau, les journées de skis se terminent dans des villages qui sentent bon le feu de cheminée… à revivre les bons moments de la journée autour d’un verre à l’Ostéria du coin.

Merci Gilles, Paul, Perti, Zoé, Philippe et Virginie pour cette belle semaine de ski de randonnée dans les Val di Lanzo. C’était chouette de partir avec vous là-bas!