La Haute Route du Mercantour, sur les traces du Loup en ski de randonnée

Pour la semaine de Pâques, avec une grande équipe venue de Belgique et mon ami Guide de haute montagne Benjamin Guigonnet, nous avons parcouru la haute route du Mercantour en ski de randonnée.

Destination de choix et de dernière minute car nous avions prévu de partir en Autriche mais la météo mitigée voir très moyenne, nous a fait changer d’option.

Le Mercantour est un massif étendu d’est en ouest, entre France et Italie, qui prend de plein fouet les perturbations dites  » de retours d’est « . En ce moment il est très bien enneigé!

Depuis les sommets, on voit la mer Méditerranée et tout l’arc alpin. Avec toute cette variété et son caractère sauvage, c’est assurément un des plus beaux coin des Alpes!

Alors quand un groupe de skieurs de randonnée ne connait pas le Mercantour, on veille a combler cette lacune… Et en général, ils ne sont pas décus!

Outre les belles parois réputées pour l’escalade comme la Cougourde, Le Giegn, La Nasta ou le Corno Stella, le massif est taillé pour le ski de randonnée avec souvent des itinéraires alpins aux dénivelés importants. Mieux vaut avoir une certaine expérience et une bonne endurance.

Pendant cette semaine, nous avons commencé le voyage dans la Val Stura puis nous nous sommes dirigés vers le coeur du massif du Mercantour où nous avons réalisé le tour de l’Argentera.

Pour plus de confort, nous avons dormi dans les refuges Italiens de Valasco et Remondino, qui a ouvert cette année pour la première fois en hiver! Grazie !

Aussi il y a quelques années nous avions réalisé la traversée du Mercantour à ski , un raid à ski grandiose d’une semaine.

Cette fois-ci nous avons jugé que le risque était trop important en début de semaine pour partir sur un projet pareil!

Nous avons quand même profité au maximum…

Voici quelques photos de notre tour.

En bordure des Alpes :

Une belle équipe de skieurs:

La vue sur les sommets:

Massif des Ecrins depuis le massif du Mercantour:

Le Mercantour:

Les 3000 du Mercantour:

Clapier, Malédie, Balcon du Gélas et Gélas

Le Corno Stella avec le couloir du Lourousa:

Paroi peu connue du Dragonnet :

Des descentes de rêve en ski de randonnée:

Des lieux atypiques :

Des montées dans un cadre grandiose:

Sur les Traces des loups :

Pendant cette semaine nous avons croisé plus de traces de loup que de skieurs…

Séjour à ski dans le Piemont

Mars dernier nous sommes allé skier dans le Piemont, quand on parle du Piemont on pense à la Val Maira, la Val Varaita mais il en existe bien d’autre. Chaque année c’est un bonheur de découvrir les vallées Piémontaise une foi la neige présente.

Il faut bien se renseigner, ouvrir les cartes, imaginer et avoir le groupe motivé pour se genre d’exploration…

Cette année les conditions sont réunie nous avons donc passé trois jours à arpenter les pentes autour de Bardonnechia dans le Piemont, aussi nous avons réussi une belle traversée que j’ai appelé « les Balcons de la Val Susa » l’ambiance qui règne ici fait bien penser à une vue en balcon au dessus de la Val Susa.

Simplement grandiose, varié , panoramique sans être du ski extrème mais à abordé avec des conditions de neige sur…

Merci Mimouze pour les journées guides partageé et bien sur Laurent pour l’organisation et la motivation des troupes comme chaque années!

Week-end ski de randonnée dans le massif du Mercantour

Avec Nicolas Feraud, Guide de haute montagne et aussi gardien du gite du Boreon dans le Mercantour, nous avons skié avec un petit groupe.

Le but du weekend était de skier ensemble pour se rencontrer avant notre départ pour la Norvège au printemps prochain. Direction Esctenc dans le massif du Mercantour pour ce weekend de rencontre .

La neige en petite quantité ne nous décourage pas, nous décidons d’aller voir de nos propres yeux…

Bien nous en a pris ! Rapidement sur les bons conseil du Gîte les Louiqs à Estenc , nous trouvons des vallons bien enneigés.

Pour notre première journée, direction le col Boucharde où le vent nous suit pendant la montée avant de tomber complètement au sommet pour nous donner une sensation de chaleur.

La montée est variée avec un beau départ dans une magnifique forêt de mélèzes.

Le vent du nord souffle sur les sommets.

Nous y sommes peu habitués en cette saison 2024, mais le froid aujourd’hui est bien présent.

Sommet pour tous !

La vue est belle : autour de nous les sommet du Mercantour, et là-bas, au fond, le sommet du Mont Viso.

Sur une neige un peu travaillée par le vent, nous partons en grandes courbes, confiants…

Et puis dans les forêts abritées du vent, la neige est un régal que l’on savoure à chaque virage!

Après une bonne nuit au gite d’ Estenc, direction le col de la Cayolle puis le col de la petite Cayolle.

Les montagnes du Mercantour sont toujours bien blanches, la vue est splendide.

Au col, la pause est toujours bien méritée et agréable si la météo nous permet de rester flâner.

Finalement et à notre grande surprise, la neige était très agréable à skier! Il faut dire que les conditions de neige changent tellement vite… Le mieux, c’est de sortir, d’être surpris et de profiter de la montagne.

Encore ici de la poudreuse pour Nico aussi Guide de haute montagne !

Merci à toute l’équipe et rendez-vous à Tromso !

Mini raid à la découverte du ski de randonnée

La neige présente depuis le début de la saison de ski invite à s’initier au ski de randonnée. Cerise sur le gâteau, on peut même s’initier lors d’un mini raid à ski : la discipline ultime mais à la portée de tous!

!Avec plusieurs groupes nous avons réalisé cette année un mini-raid d’initiation au départ de Montgenèvre dans les Hautes-Alpes. Aux portes du Piémont, les montagnes sont douces, la vue est belle… Moultes options sont possibles alors, go pour du ski de randonnée!

Un mini raid à ski mais une grande aventure à la portée de beaucoup, comme ici sur les pentes avant de traverser sur l’autre versant.

Nous avons évolué dans des paysages d’une beauté incroyable face au massif des Ecrins que nous visiterons très bientôt !

Et puis il y a le charme d’un moment passé dans un refuge ou un village de montagne, le temps d’une nuit.

Un moment cour et intense qui nous captive, où le temps s’arrête pour se reposer et repartir de plus belle.

Un moment où l’on a envie de comprendre le lieu, pour s’en imprégner au maximum.

Après le moment de la montée où notre esprit va et vient, d’une pensée à l’autre, voici le moment de la descente.

C’est un peu pour cela d’ailleurs que l’on fait du ski de randonnée, le jeu de trouver la bonne neige.

Un seul mot d’ordre : ouvrir grand les yeux et skier au bon endroit.

Cette fois-ci, la chance nous sourit et la bonne neige est là… Une chance, car ça n’a pas été le cas lors de notre premier passage.

Si vous aussi vous voulez découvrir le ski de randonnée, vous pouvez me contacter pour réaliser un itinéraire adapté et sur mesure.

Merci à toute les équipes qui sont passées depuis le début de saison sur ce nouveau raid à ski nomadskiguide.

Film de ski dans le Massif des Ecrins

Voici un film de ski simple et beau qui vient de sortir sur YouTube à visionner « Raide d’Écrins, 55° du Sud au Nord »:

https://youtu.be/UVz7H7RCJ9o?si=Xz_5FZZa-vsvdc1O

Au delà des cotations et du dénivelé se qui ressort de cette vidéo. Ce sont avant tout deux complices , passionné de montagne qui réalise un projet commun. Il est commenté de façon simple et naturel.

Un beau film de ski dans le massif des Ecrins !

Merci Nicolas

Un printemps au Grand Paradis 4061 m

Le Grand Paradis 4061 m, situé en rive droite de la vallée d’Aoste est bien visible depuis la ville de Turin. Depuis le sommet la vue est spectaculaire s’ouvrant à 360° : Mont Rose, Mont Blanc, Vanoise, Ecrins, Mercantour et Plaine du Pô, c’est à couper le souffle.

C’est un sommet de choix, peu difficile techniquement mais qui reste un bel objectif. Ce printemps, les planètes se sont alignées pour nous permettre de gravir plusieurs fois ce sommet réputé des Alpes.

Pour chaque ascension nous sommes partis du refuge Chabod pour remonter sous la face Nord du Grand Paradis par le glacier du Laveciau. Avec quelques variantes adoptées sur le moment en raison d’une à météo parfois changeante.

Cette année, les conditions sont un peu sèches là-haut. Le fort vent de l’hiver n’a pas permis à la neige de coller dans les pentes ce qui nous invite à la vigilance sur le glacier du Laveciau.

Puis une fois rejoint l’itinéraire qui passe par Victor Emmanuel nous avons laissé nos skis pour finir l’ascension à pied. C’est toujours quelque chose de gravir un sommet de 4000 m. Pour presque tous c’était une première à cette altitude, un moment toujours marquant !

Et puis il fallait ensuite se laisser glisser pour descendre jusqu’au refuge Victor Emmanuel. D’un coté ou de l’autre, le ski a toujours été top ! Les pentes du Grand Paradis se prêtent à merveille pour le ski de randonnée. Je trouve d’ailleurs que c’est une belle façon de parcourir ce sommet.

Pour le troisième jour, au départ du refuge Victor Emmanuel, le projet que je conseille est de rejoindre le col du Grand Etret puis de se laisser glisser jusqu’à Pont, ce qui permet de réaliser une belle boucle.

Avec le printemps arrosé que nous avons connu et un risque d’avalanches plus ou moins élevé, notre choix s’est plusieurs fois porté sur ce sommet et ce fut à chaque fois trois belles journées à partager des moments de montagne, là-bas en Val d’Aoste au pays de Paolo Cognetti !

Voici quelques photos de ce printemps ski de randonnée au Grand Paradis:

Merci à tous pour votre belle énergie par là haut!

Mini raid à ski entre Briançon et Piémont

Quand Vincent m’a contacté pour découvrir le ski de randonnée pendant 3 journées, j’ai de suite pensé à ce raid que je gardais en tête sans avoir eu l’occasion de le réaliser.

Même si on ne se connaissait pas, je savais que le secteur était propice à la découverte du ski de randonnée, je n’ai pas hésité une seconde. Andiamo !

Du ski pente douce

Pendant les trois journée d’un raid initiation, l’idée est de se familiariser avec le matériel, mais aussi et surtout de skier un maximum tout en restant dans notre zone de confort afin de découvrir et apprécier le ski de randonnée.

Pour une première, quoi de mieux que des pentes peu raides entre 20 et 25 degrés où le terrain est idéal pour effectuer les premiers virages. Des pentes où la prise de risque se rapproche de zéro.

De la pure neige

Comme très souvent on cherche les bonnes conditions de neige pour un maximum de plaisir à ski.

Quelque soit la météo on arrive souvent à trouver de la neige agréable à skier mais là, nous avons coché toute les cases : du soleil et de la poudreuse!

Quand ça arrive on en profite, mais la montagne c’est aussi s’adapter et accepter les conditions du moments. Dans tout les cas on arrive toujours à se faire plaisir!

Du ski dans un décor de rêve

Pendant ce parcours, nous avons chaque jour changé de décor et découvert des ambiances différentes.

Montés dans une vallée plutôt étroite pour arriver sur notre premier sommet, nous skions ensuite des pentes très ouvertes en nous laissant glisser jusqu’au refuge. Le lendemain un paysage de steppes nous attend avant de prendre pied et parcourir une longue crête avec une vue de folie sur le massif des Ecrins, le Queyras et même les sommets de la Val di Lanzo…

Enfin, pour notre dernier jour de raid à ski, nous traversons une magique forêt de mélèzes pour rejoindre un sommet avec une vue encore spectaculaire.

Sans oublier, bien sûr, le charme des hameaux que nous avons traversés pendant ces 3 jours d’itinérance à ski…

Des soirées en refuge

Prendre le temps de découvrir le ski de randonnée sur plusieurs jours permet aussi de s’immerger en montagne, de plonger au coeur de l’hiver sans devoir redescendre en vallée.

Passer des nuits en refuge permet de prendre du recul et de lâcher prise.

Aussi pendant ces deux nuits en refuge, nos hôtes auront toujours été aux petits soins, nous régalant avec des produits simples et de qualité ! Quel plaisir de retrouver, après les journées de ski, le coin du feu et un refuge confort!

Notre raid à ski de randonnée

Voila un beau premier raid à ski pour cette saison d’hiver 2023 qui commence fort avec une neige extra!

Au départ du village de Cesana, nous avons réalisé une belle boucle de trois jours pour retrouver le hameau de Thures dans le Piémont.

Le Piémont, sacrée belle région d’Italie qui à chaque fois nous émerveille. On reviendra, c’est sûr!

Ski de randonnée dans les Alpes du Sud

Entre Noël et le jour de l’an, il y avait bien de la neige dans les Alpes du sud! Comme toujours il a fallu regarder la météo, l’enneigement et prendre la décision au dernier moment pour aller skier là où les conditions nous semblaient bien. Du ski à la carte où le mot d’ordre est adaptation comme toujours en montagne.

Merci à cette petit équipe d’habitués de m’avoir laissé carte blanche et d’avoir accepté mes doutes quelques jours avant le départ pour trouver les bonnes conditions !

C’est parti pour 4 jours de ski de randonnée dans les Alpes du Sud, dans les vallées sauvages de l’Ubaye, entre Mercantour et Queyras !

Cette premiere journée augure bien d’autres belles journées pour cette semaine de ski de randonnée : neige de printemps en sud, petite poudreuse en Nord, le choix du roi!

Bien sur ça se mérite! Ici, pas de ski de randonnée aseptisé.

Pour aller chercher les bonnes conditions il nous aura fallu accepter de remonter des forêts raides en mauvaise neige, de faire des bons dénivelés et des grandes journées, accepter aussi le doute…

Quand c’est bon partout c’est facile de jouer, là c’est un autre jeu!

Et puis le lendemain les nuages se sont invités…

Mais par chance la neige est restée très bonne, même bas dans la forêt contrairement à la veille.

Chacun s’en est donné à coeur joie. Il y avait de la place : une forêt juste raide comme il faut, le bonheur !

Le passage de la rivière nous laissera des souvenirs pour toujours…

Un séjour ski de randonnée dans les Alpes du sud à la hauteur de nos attentes ! L’hiver démarre plutôt bien! Vivement la prochaine session par ici!

Merci à tous pour votre confiance !

Les Balcons de la Val Susa

Les Balcons de la Val Susa! Ce raid à ski porte bien son nom: une fois rejoint les sommets qui dominent la val Susa, on ne peut que s’émerveiller de l’ambiance qui règne ici et le terme « balcons » prend alors tous son sens…

Cette année, les voyants sont au vert pour nous engager vers ce massif sauvage. C’est une chance depuis le temps que nous en parlions! Même si cet hiver l’enneigement général de la montagne est plutôt maigre, nous avons pu réaliser ce raid et découvrir skis aux pieds ces fameux Mont d’Ambin!

Deux semaines d’affilée, accompagné d’abord de Sarah et Jeanne pis la semaine suivante avec Zoé, Virginie, Damien et Emile, nous sommes immergés dans ce massif.

Les balcons de la val Susa, c’est un raid où tu pars avec un sac lourd en prévision de nuits dans les bivouacs où il faut cuisiner nos repas ! Mais aussi pour notre grand confort c’est aussi des nuits chez Cédric qui garde son refuge comme un vrai capitaine qui aime son navire !

Qui dit raid à ski de printemps dit aussi trempette des pieds au bord de l’eau après de ski, avant de recommencer le lendemain.

De col en sommet, on se laisse glisser dans ce massif taillé par les glaciers, seuls au monde où presque !

Deux semaines passées là-haut dans dans des conditions différentes d’une semaine à l’autre mais magiques à chaque fois!

Merci à tous pour votre belle motivation et d’avoir partagé la découverte de ce massif taillé pour le ski de montagne

Bien sur un petit clin d’oeil au copain guide de haute montagne italien Alberto Bolognesi avec qui j’ai passé du temps pour discuter et mieux comprendre ce massif!